Bulle-de-savon-gelée

Méditation

La méditation est pour moi un espace d’observation. Nous n’avons rien a attendre, juste à être dans ce moment, où l’on s’accueille, où l’on rentre à l’intérieur de soi, dans un espace de non jugement, de compassion avec tout son être, ses organes, son corps. Ressentir ou ne rien ressentir, je dirai n’est même pas important, juste être et accueillir.

water-g20c2e086a_1920

Bien sur des pensées traverserons, voudrons s’imposer, mais là aussi, les accueillir et les laisser passer. Laisser faire les sensations de notre corps. Notre corps est puissant, bien plus que nous le pensons et il possède toutes les ressources pour libérer les traumas, les blocages, les douleurs, tout ce que nous n’avons plus besoin, pour faire de la place au changement, au renouveau. Pour cela, il faut cesser de retenir les choses qui nous encombrent, qui nous prennent de l’énergie, de la vitalité. L’égo certes, essaiera de se mettre en scène, pour insuffler le fait si une chose semble facile, c’est que ce n’est pas la bonne démarche, puisque c’est trop simple, et qu’il faut entreprendre des démarches longues, fastidieuses, compliquées, pour pouvoir être bien. Toutes ses pensées, ce sont nos croyances profondes, limitantes, nos peurs, nos doutes, qui ne sont pourtant qu‘illusion ! 

Je pars du principe, et ce n’est que ma vérité, qui ne sera peut-être pas la votre, mais qui pourra aussi résonner en vous, que plus c’est simple et plus c’est facile !

Rentrer en méditation, c’est laisser parler notre corps, sans effort, et encore une fois, il n’est jamais trop important de le répéter, sans jugement. Etre à 100 % ici et maintenant, corps, coeur, esprit.

C’est laisser s’ouvrir notre coeur, lui laisser de la place, le laisser respirer. Un coeur qui souffle est un coeur qui se détend, qui laisse aller toutes résistances et toutes tensions, et qui apporte légèreté.  

COEUR 2

Souriez à votre coeur, c’est adoucir votre regard, envers vous-même, c’est rentrer en amitié avec vous, avec vos peurs, votre tristesse, votre colère, vos limitations, votre joie, vos facultés, vos potentiels, vos qualités et vos défauts, ce que vous aimez de vous, comme ce que vous aimez moins.

Ressentir simplement toutes les sensations qui voyagent à l’intérieur de soi, pour pénétrer dans l’essence véritable de qui nous sommes.

Méditer c’est ramener la compassion au coeur de toutes nos activités, à chaque instant, en tous lieux ou circonstances. Restez dans la bienveillance, que nous ne sommes pas parfait, que nous avons le droit à l’erreur, que nous avons le droit de se tromper, mais que l’autre aussi à ces droits, et que lorsque une situation, une personne nous dérange, si c’est possible pour vous, ouvrir cet espace du coeur, et lui envoyer dans l’intention, tout notre Amour

photo flo 11
“Ecoule le vent, il chante,
Ecoute le silence, il parle,
Ecoute le coeur, il sait”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *