Théo Cohen - 07 novembre 2020 DSC08863

L'écoute bienveillante

Trop souvent, on regarde ce que l’on a pas, et on ne voit pas ce que l’on a.

“Ecouter”, c’est écouter à travers le silence, les émotions, les ressenties, les sens, le corps. C’est mettre des mots sur des émotions, pour se libérer des maux. C’est savoir taire son propre discours afin d’entendre ce qui ne peut-être entendu, ce qui à du mal à s’exprimer, ce qui hurle dans le mutisme.

L’écoute peut-être aussi bien “intérieure”, j’écoute alors mes intuitions, mes ressenties, les messages que je reçois, pour vous guider, pour mieux vous accompagner, et je vous guide également vers votre écoute intérieure, vos perceptions, votre corps, qui est votre “binôme”, avec qui nous devons faire 1. A travers l’écoute se pose la conscience, de mettre en lumière, d’entendre, d’écouter tous les personnages en vous. L’un, peut s’exprimer en étant plutôt en retrait, effacé, quand à l’autre, tapant du point pour sortir de cet espace étriqué, insoutenable, le suivant, fonceur et créateur … Mais l’écoute peut aussi être “extérieure“, les signes que la vie nous offre, les synchronicités, la nature, que nous devons apprendre à découvrir, à redécouvrir, à comprendre, le monde qui nous entoure.

Poser la conscience dans les zones d’ombres que l’on oublie bien souvent de regarder, d’observer, volontairement ou involontairement, pour sortir des schémas répétitifs, des croyances limitantes, des peurs, des doutes, des manques…

femme sous l'eau

Citation du psychologue humaniste Carl Roger :

“Bien que nous passions beaucoup de temps à nous parler, nous ne nous écoutons pas. Or, être entendu par l’autre est d’une portée profonde ; c’est ainsi que naît le sentiment de compter à ses yeux, d’être considéré et respecté pour ce que nous sommes. Cela permet de franchir bien des barrières, culturelles, religieuses, raciales, et de parvenir à une “rencontre de personne à personne“”.

 

photo flo et loulou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.